Histoire

La décharge industrielle de Bonfol est un héritage de notre passé. A partir de 1961, les industries chimiques bâloises, le canton de Berne, les industries régionales ainsi que l’armée suisse y ont entreposés leurs déchets. L’ancienne glaisière imperméable avait été exploitée par l’industrie céramique. Jusqu’en 1976, les entreprises de la BCI y ont entreposé 114 000 tonnes de déchets, dont 70% dans des fûts. La glaisière a ensuite été recouverte d’une couche d’argile et reboisée. Les eaux souterraines et de surface ont été régulièrement contrôlées. À cette époque, cette solution avait été considérée comme exemplaire et moderne.

Renforcement des mesures de surveillance et de sécurité

En 1981, le programme de surveillance a permis de constater que la couche de couverture n'était pas totalement étanche et que la glaisière se remplissait par infiltration d'eau. Ce phénomène a conduit à de faibles exfiltrations de polluants. La BCI a immédiatement pris des mesures d’urgence: elle a abaissé le niveau d'eau dans la décharge en pompant l'eau infiltrée et a acheminé cette dernière dans des installations de traitement des eaux industrielles à Bâle. Puis elle a pris des mesures pour la protection à long terme de la décharge: dans le cadre de deux phases d’assainissement elle a installé un système de drainage, stabilisé le niveau du lixiviat dans la décharge, construit une station d’épuration biologique sur site et a renforcé l’étanchéité de la décharge par un couvercle multicouche. Le coût total pour ces travaux d’assainissement s’est élevé à 28 millions de francs suisses. Un nouveau programme de surveillance et de sécurité incluant actuellement 75 points de contrôle et de mesures a ensuite été défini par la BCI.

Lancement de l’assainissement définitif

L'amélioration de la technique et la prise de conscience accrue en faveur de la protection de l'environnement ont fini par faire de la décharge un pesant fardeau. En 2003, la bci Betriebs-AG a remis au canton du Jura un projet d’assainissement élaboré conformément à l’ordonnance sur les sites contaminés. Le projet se déroule en cinq étapes clairement définies. Le calendrier prévoit que l’assainissement définitif de la décharge de Bonfol sera terminé d’ici 2015. L’excavation, la préparation, le transport et l’incinération des déchets dans des installations d’incinération pour déchets spéciaux ont débuté en avril 2010. Suite à l’explosion locale du 7.7.2010 dans la halle d’excavation, les procédés de travail ont été évalués et les mesures de sécurité adaptées. Depuis le 18.5.2011, l’excavation des déchets et l’élimination dans les règles de l’art ont repris et se passent normalement.