Infrastructure

La mise en place de l’importante infrastructure nécessite une voie d’accès pour les camions. Les camions transportent les éléments destinés à la construction des halles et le matériel pour la prolongation de la voie ferrée. Le site doit également être raccordé à l’électricité, à l’eau, etc... Les travaux de construction et de préparation devraient durer d’août 2007 jusqu’à l’hiver 2009.

+

Halle d’excavation


La halle d’excavation a une longueur de 150 mètres, une largeur de 122,5 mètres et une hauteur d’environ 10 mètres. Il s’agit d’une structure légère qui repose sur des poutres métalliques. Le poids total de la halle est de 3000 tonnes. Il s’agit de la même halle que celle qui a été mise en place sur la décharge industrielle de Kölliken. La halle couvre un peu plus de la moitié de la superficie à excaver. Elle sera déplacée une fois pendant l’excavation. Afin de protéger l’homme et l’environnement, la halle est fermée et elle est en permanence sous dépression.

+

Halle de préparation


La halle de préparation en béton et en métal est contiguë à la halle d’excavation.

+

Pavillon


Le pavillon est une construction légère se présentant sous la forme de conteneurs. En plus des bureaux pour le maître d’ouvrage et les partenaires du projet, le pavillon comprend un laboratoire dans lequel des analyses du sol, de l’air et de l’eau peuvent être effectuées.

+

Voies ferrées


De nouvelles voies d’une longueur de 700 mètres relient la décharge au réseau ferroviaire des Chemins de Fer du Jura qui exploitent la ligne de chemins de fer Porrentruy-Bonfol.

+

Station d’épuration (STEP)


La STEP a été construite dans les années 1990 pour traiter les lixiviats provenant des drainages de la décharge. Elle sera agrandie pour le projet d’assainissement afin de pouvoir traiter sur place les eaux contaminées produites. En revanche, les lixiviats de la décharge seront transportés à Bâle pour y être traités dans une STEP industrielle.

+

Installation de traitement de l’air


L’installation de traitement de l’air est une installation à 3 étapes. Le premier niveau retient les particules les plus grosses. La deuxième étape sert à filtrer les particules en suspension. La troisième étape permet de détruire les substances toxiques volatiles par un procédé oxydatif.

+

Engins d’excavation et de transport


Pour l’excavation des déchets, des systèmes de ponts-roulant/grappins avec commande à distance sont utilisés. Dans des cas spécifiques comme par exemple lors de l’excavation de sols contaminés, on utilisera également des pelles mécaniques dont les cabines étanches sont pressurisées afin de protéger les conducteurs des engins contre les émissions nocives.

+

Conteneurs pour le transport


Les conteneurs pour le transport par voie ferroviaire des déchets spéciaux vers les usines d’incinération des déchets spéciaux sont conformes aux directives des transports de marchandises dangereuses (ADR/RID). De plus, les conteneurs sont pourvus de couvercles étanches afin d’éviter toute émission. Ils ont un volume de 10 m³.

+

Réservoir d’eau industrielle


Le réservoir d’eau industrielle est alimenté par les eaux pluviales et de l’eau traitée dans la station d’épuration à construire. Il sert de réserve d’eau industrielle qui sera nécessaire pendant les processus d’excavation et de préparation. De plus, il sera utilisé comme réservoir d’eau pour les installations de lutte contre les incendies et les pompiers.

+

Station météo


La station météo permet de mesurer la pression atmosphérique, l’hygrométrie, la température et les conditions de vent avant et pendant l’assainissement de la décharge, ainsi que d’enregistrer la fréquence et la durée de situations météorologiques particulières. Son mât de 40 mètres de hauteur a été installé en novembre 2004.